processus créatif

Mes créations relèvent d’un paradoxe : je pars du hasard (des couleurs qui fusent sur une surface humide,
des fragments d’images qui entrent en résonance)
pour arriver à quelque chose de très construit.

Je mélange encre, acrylique, gouache,
crayon graphite et de couleur, pastel gras, feutre.
Un environnement virtuel se dessine,
que j’anime d’une présence.

Souvent je mixe collage et technique picturale.
J’adore ce processus créatif qui se vit en une multitudes de phases, commence par une quête, passe par un jeu de « puzzle » et évolue vers un travail de la couleur.

Ce n’est pas vraiment moi qui choisit les images :
elles se parlent, se répondent, se complètent, s’assemblent… ou pas. Et je laisse la priorité à cette part de hasard. C’est une contrainte nécessaire. L’inattendu, la surprise font partie de ce qui excite mon travail.